• header1.png
  • header6.png
  • header5.png
  • header2.png
  • header3.png
  • header4.png

Texte rédigé par Jean Alix, Maire de Montlandon de 1953 à 1983

 

Montlandon (Mons Landonnis) était déjà connue au XIè siècle. Cette chatellerie appartenait alors en partie aux seigneurs de Châteauneuf en Thymerais, partie aux Rotrou quiu

possédaient sur leur territoire un château fort redoutable. En effet, la butte de Montlandon qui culmine à 284 mètres était un emplacement idéal pour établir une forteresse. Ce château-fort joua un rôle dans les guerres du Thymerais. Hugues de Châteauneuf ler possédait en 1077 après le siège de Regmalard (Rémalard) qu'il fût contraint d'abandonner à Guillaume le Conquérant.

 

Parmi les différents propriétaires de Montlandon on trouve notamment Geffroy, Comte du Perche, Jeanne de Bretagne, les Comtes de Bar. En 1335, Montlandon est qualifiée de "ville". C'est à cette époque que Philippe VI de Valois, roi de Francer, la donna en apanage à Charles de Valois, son frère, comte du Perche et d'Alençon. <On vit ensuite parmi les sioegneurs de Montlandon, les d'Anjou, les d'Armagnac, les Nemours, les Guises, les Luxembourg, comte de Vendômois, les Condé.

 

C'est ler 11 janvier 1624 que le Prince de Condé vendit à Maximilien de Béthune, duc de Sully, la seigneurie de Nogent et différenters terres dont ce Montlandon.

 

 En 1793, lors de la révolution, le domaine fut confisqué à Madeleine Charlotte le Pelletier de Saint Fargeau, veuve de Thomas Alexandre Marc d'Alsace, d'Hénin Liétard, Prince de Climay ety vezndu comme domaine national en l'an 11 (1795). Le 8 décembre 1820 le marquis de l'Aubépine, fils de la comtesse née Béthune vendait la tour de Montlandon au Marquis d'Aligre.

 

 En effet, du redoutable château-fort, il ne restait qu'une tour démantelée telle que nous voyons aujourd'hui. C'est aue le château et la tour avaient en partie été" ruinés par les Anglais pendant la guerre de Cent Ans et voici ce que Bart des Boulais écrivait en 1613 dans les "Antiquités du Perche" sur Montlandon :

 

"Là se trouvait anciennement une grosse tour, partie de laquelle est encore debout, le rester "aïant été ruyné" par les "habitans" circonvoisins durant les guerres civiles dernières, craignant qu'il ne s'y mit quelques garnisons de voleurs comme il "estoit" arrivé ailleurs qui eussent "ruyné" les peuples voisins."

 

L'iconographie des monuments de ce genre est fort rare. Cependfant le château de Villebon a la bonne fortune de posséder sur la Tour un précieux document. Sully ayant décoré au début du XVIIè siècle la grande galerie du château de fresques représentant ses principaux domaines, on y trouve une vue pânoramique de Montlandon. En examinant le tableau, on constate que les ruines du donjon dominant le village ont à peu près le même aspect qu'aujourd'hui. Un étang occupe le premier plan. Longtemps à sec, il a été remis en eau pour partie.

 

Sur l'église à un seul croisillon, s'élève un clocher plus haut qu'aujourd'hui. En 1766, ainsi que le const-ate une inscription, il ne restait plus que les murs du monument. L'église fut refaite à neuf à cette époque et le clocher rétabli. Voici ce que nous connaissons de l'histoire de Montlandon qui était autrefois un village prospère comptant en 1834 d'après le dictionnaire géographique de la France de Briand de Verzé, 390 habitants dcans l'agglomération. Le dictionnaire géographique des Communes et Hameaux de Lefèvre indique comme population totale de la commune 565 habitants en 1856, ce qui fait une forte densité puisque le territoire ne s'étend que sur 276 ha. Montlandon, à cette époque, était un important relais de poste sur la route de Bretagne avec ses hôtelleries, ses cabarets et sa gendarmerie.

 

Jen tiens à remercier, en terminant, mon ami Georges Fessard, maire de Courville, archéologue érudit à qui je dois une partie de la documentation que j'ai pu recueillir et surtout la belle photographie de la fresque ornant le château de Villebon.

Fondation du Patrimoine

 logo fondation du patrimoine

 http://www.fondation-patrimoine.org/

 Pour suivre l'évolution des dons, cliquer ICI

Faire un Don

Télécharger le Bon de Souscription pour effectuer un Don 

 pdf

Pour vos randonnées

Pour toutes vos randonnées en Eure et Loir, consultez le site du Comité départemental du tourisme

www.123randonnee.fr

Mise à jour du site

12 mai 2020

Nos Partenaires

Cliquer sur le logo pour accéder au site Internet de nos partenaires